Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 15:07
Le destin des immortels - nouvelle publication 121.

Le destin des immortels 120

Il allait trop vite. Il occultait son dépit vis à vis de Shalimar en se rabattant sur une proie facile. N'allait-il pas s'apercevoir brutalement ne rien ressentir pour elle et la faire souffrir injustement? Quelque-chose de sombre au fond de lui s'en moquait éperdument. Quelque-chose qu'il devait combattre.

Shalimar était ce dont il avait rêvé pendant toute sa jeunesse. Ou alors s'accrochait-il à elle justement pour ne pas avoir à conclure qu'il s'était trompé depuis vingt-quatre ans ? Car s'il y avait une certitude c'était que la situation le dégoûtait, maintenant.

Il se sentait troublé, aussi, par sa propre relation avec l'ancien chef de meute. Quand il songeait à Sofiane il ne le voyait pas comme un empêcheur de tourner en rond. Il était le légitime tandis que le lycan représentait l'anomalie. Il était son semblable, il partageait tout avec elle, il lui avait tout donné, même son honneur. A Sloan, il avait donné la sécurité. Le loup-garou désirait assainir ce bourbier dans sa tête. Ils étaient tout ce qu'il avait, il ne fallait pas confondre cela avec de l'amour pour Shalimar. Quand bien même il en serait encore fou, il pouvait tout de même décider de lâcher prise. Un instant le vide le terrassa. Il venait d'arriver à la salle à manger, les cuisiniers le regardaient. Il n'avait plus faim. Il prit des frites pour lui ainsi qu'une part de Brownie pour elle.

La jolie rouquine, songea-t-il en remontant à son étage. Il n'était pas seul, non, il n'y avait qu'à voir son regard brûlant de tout-à-l'heure. Il la désirait aussi, alors qu'est-ce qui l'avait empêché de répondre à leur élan ? Les vampires, évidemment. Il trouva la jeune louve couchée sur le canapé devant un ouvrage de psychologie. Il répondit à ses questions – ils grignottaient distraitement en parlant. Elle tapa sur ma main tandis qu'il prenait le dernier morceau de gâteau. En souriant il le porta à la bouche de Kaitleen. Elle mordit en rougissant sans cesser de le regarder dans les yeux, qu'il sentait dilatés... Bon sang ! Il passa un doigt sur ses lèvres à elle, son bas ventre le lança et impulsivement, il se pencha sur sa bouche. Mais elle recula ; à cet instant le monde entier bascula. Il perdit pied, dardant sur elle un regard dépassé. La chaleur laissa place au froid dans le regard de la rouquine.

  • Je n'aime pas les aventures sans lendemain, trancha-t-elle un peu sèchement.

  • Qui t'a parlé d'un plan d'un soir?

La colère dansa dans ses pupilles d'un émeraude déjà opaque.

  • Alors quoi, tu me proposes une relation à quatre, c'est cela ?

Elle ne savait rien de ce qui se déroulait entre lui et les immortels. Elle s'était fait sa propre idée. Il ne s'y était pas attendu.

  • Bien sûr que non, sourit-il faussement. Je suis désolé. Je vais trop vite, c'est bien ce que je me disais, tu acceptes mes excuses, Kaitleen ?

Elle haussa un sourcil, détournant le regard qu'elle posa sur un point imaginaire, bien en face d'elle. Il voulait se sortir de là. Mais il ignorait comment faire. Que ferait Kaitleen, à sa place ?

  • Aide-moi, soupira-t-il.

Il avait vu juste, comprit-il avec soulagement. C'était exactement ce qu'il fallait lui dire. Elle avait toujours voulu l'aider. Elle avait beaucoup déploré qu'il ne lui en laisse jamais l'occasion. Elle avait souffert de son attitude plutôt fuyante. Kaitleen avait trop longtemps souhaité qu'il formule une telle phrase pour le fuir à présent.

  • Pardon ? Fit-elle, les sourcils froncés.

Il détourna le regard pour mieux chercher ses mots.

  • Je suis enlisé, avoua-t-il lentement, en la fixant de nouveau. Aide-moi à m'en sortir.

Il peinait à endosser l'attention qu'elle lui accordait.

  • Dans quoi es-tu enlisé, Sloan ?

  • Dans... les sentiments, je ne sais plus qui est à sa place et où est la mienne, dans un tourbillon de personnes exceptionnelles.

  • Je ne comprends rien du tout, asséna-t-elle, nerveuse.

Le poids de la terre s'écrasa sur les épaules de Sloan : elle ne voulait pas l'aider. Alors un îlot s'offrit à lui au milieu de la tempête :

  • Commence du début, ordonna-t-elle. Si tu veux que je t'aide, livre-moi tout ; j'interpréterai.

Soulagé, il obtempéra. Il partit de ses neuf ans, du soir où Shalimar lui avait sauvé la vie. Tout de suite elle s'émerveilla. Les heures passèrent ; enfin il en arriva au coup de fil de tout-à-l'heure. Il n'avait omis aucun fait ni aucune pensée, aucun songe non plus.

  • Tu t'es demandé si tu tiendrais sans elle, si c'était l'amour qui te retenait ou si c'était la peur de tout perdre, car ce rêve d'enfant, c'était tout ce que tu avais ; enfin tu as pensé à moi et tu t'es dit...

  • Le destin des immortels - nouvelle publication 122

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bella 19/08/2014 22:51

Je suis tout à fais d'accord avec Iholo !!! C'est de la torture psycologique et il me semble que tu peux aller en prison pour ça !? ;)
En gros ... La suite ? :)

Chloé 20/08/2014 22:14

lol hé tu vas me faire peur ! ;)

lholo 17/08/2014 18:39

Ah non tu n'as pas le droit! Vilaine! Comment oses tu nous laisser en plan avec une fin de page sans la fin justement.

Chloé 17/08/2014 23:30

J'admets, ce n'est pas très fair play ^^

Hé C'est Nous !

  • : roman fantastique en ligne gratuit
  • roman fantastique en ligne gratuit
  • : manuscrits de fantasy promettant action, guerre et amour. Si vous aimez les vampires, loups-garous, dragons, fées, anges ou toutes autres créatures fantastiques c'est gratuit. laissez un mot aux auteurs Chloé et Solenne pour les aider à trouver un éditeur.
  • Contact

copyright

 

 

 

 

Toutes les images apparaissant sur ce blog ne sont pas notre propriété.

Elles appartiennent à leur autreur.

Recherche

visiteurs