Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 22:40
Le destin des immortels - nouvelle publication 128

Le destin des immortels - nouvelle publication 127

  • - La lune nous a parlé, réellement, cette nuit ?

A son tour, elle fit signe qu'il faisant fausse route. Enfin, l'environnement autour d'eux avait repris aux yeux de Sloan leur dynamique habituelle. Il s'étira sans cesser de la suivre.

  • - Elle ou la force qui nous meut les soirs de pleine lune, oui. Normalement nous sommes tous réveillés par les sorciers dès les premières lueurs du jour mais...

Elle-Whaou... Excuse moi, je ne m'habituerai jamais à l'amour de la Lune.

  • - Qu'est-ce qu'elle t'a dit, Kaitleen ?

  • - « Ma belle, ma tendre enfant, dors en paix, maintenant,

Car cette nuit fut difficile, tu as été forte, puissante,

Mais demain, tu devras aider ton ami, le jeune lycan,

Dors, car il faudra du temps, du labeur,

Pour le remettre sur pied, et effacer sa peur,

Repose-toi, demain tu retrouveras ton amant,

Montre-lui l'amour, dans sa beauté poignante,

Ma fille, longtemps tu as attendu, seule,effrayée,

Mais ça y est, je t'ai donné, pour toi façonné,

Un beau, un tendre amour, béni sous mes rayons,

Il t'illuminera, comme s'il t'ôtait des haillons. »

Sloan resta sans voix. A présent, la circulation autour d'eux, dans le grisaillement de la cité, ne le gênait plus en rien. Il trouvait ces quelques vers parfaitement ridicules. Cela lui avait éclairci brutalement les idées. Les yeux de la rouquine brillaient tandis qu'ils montaient dans le bus sous le regard étonné des passagers : ils étaient terreux comme les bêtes sauvages qu'ils étaient réellement.

  • - ... Mais, reprit-elle à mi-voix, j'ai demandé à te laisser te réveiller de toi-même, sous condition de te ramener à la maison dès que ce serait fait.

Il n'avait pas tout écouté. Pour autant, il comprit qu'elle avait formé cette requête auprès des sorciers.

  • - Pourquoi cette attention ? S'étonna-t-il.

En réalité il se sentait distrait. Il avait du mal à fixer son esprit sur ce qu'elle lui disait. Les gens atour d'eux l'importunaient. Ils auraient dû s'écarter pour lui laisser de l'air, ne voyaient-ils pas qu'ils lui devaient du respect? L'instant d'après, il se demanda d'où lui venaient des pensées aussi déplacées. Il secoua la tête, désorienté.

  • - Parfois les novices n'ont pas le temps d'achever ce qu'a demandé la Lune avec l'aide des sorciers ; ils s'éveillent avec les mauvais souvenirs sans avoir eu le temps de recevoir sa bénédiction. Je trouve que c'est encore pire, alors.

Un autre flash vrilla le crâne du lycaon: il tenait la tête d'Antoine dans sa bouche, il montait vers un haut rocher. Son ventre se tordit en un bruyant spasme.

  • - Respire, détends-toi, Sloan, fit-elle doucement. C'est terminé. Aujourd'hui est un nouveau jour. Prends du recul.

  • - Mais c'est dégoûtant ! S'indigna-t-il.

La plupart des passagers les observaient à présent. Il s'enfonça donc dans le mutisme. Elle tentait de lui parler d'autre chose : d'un billard pour le soir, de Pierre et Céleste, de Lady-Faith, mais rien ne lui fit desserrer les lèvres. La dernière vision lui ramena les paroles de la Lune, mais elles n'attendrirent pas son esprit écœuré. Ils étaient d'horribles monstres.

  • - Si les sorciers ne nous envoûtaient pas, comprit-il, nous le ferions vraiment.

  • - Oui, admit-elle, soulagée qu'il parle de nouveau.

Mais elle ne parvint pas à relancer la conversation : le dégoût le happait dans une bulle cotonneuse, de laquelle il ne voulait plus jamais sortir. Il ne méritait plus de vivre, et il la méritait encore moins, elle.

  • - Éloigne-toi de moi, murmura-t-il alors qu'ils attendaient dans l'ascenseur, je suis un être mauvais, tu n'as rien à attendre de moi.

  • - Viens, Sloan.

N'avait-elle rien compris ?! Elle prit les clefs dans la poche du lycaon pour ouvrir son appartement.

Le destin des immortels - nouvelle publication 129

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nyma 28/10/2014 10:12

Pour la dernière phrase " Elle prit les clefs dans la poche du lycaon pour ouvrir son appartement à lui", pas besoin de rajouter "à lui", ta phrase est assez explicite...

Chloé 28/10/2014 21:12

ha bon j'avais peur qu'on puisse croire que c'était peut être son appartement à elle
j''enlève alors ,merci :)

Hé C'est Nous !

  • : roman fantastique en ligne gratuit
  • roman fantastique en ligne gratuit
  • : manuscrits de fantasy promettant action, guerre et amour. Si vous aimez les vampires, loups-garous, dragons, fées, anges ou toutes autres créatures fantastiques c'est gratuit. laissez un mot aux auteurs Chloé et Solenne pour les aider à trouver un éditeur.
  • Contact

copyright

 

 

 

 

Toutes les images apparaissant sur ce blog ne sont pas notre propriété.

Elles appartiennent à leur autreur.

Recherche

visiteurs