Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 22:10
Le destin des immortels - nouvelle publication 129

Le destin des immortels - nouvelle publication 128

N'avait-elle rien compris ?! Elle prit les clefs dans la poche du lycaon pour ouvrir son appartement. Elle commença à le dévêtir, mais il s'arracha à elle pour finir de le faire. Elle lui indiqua la baignoire ; il en fut désolé. L'espace d'un instant, il hésita à faire autre chose. Mais il se maîtrisa. Lorsqu'il y entra maladroitement elle l'y suivit, résolue. Elle se lava énergiquement puis déclara, le tirant de son état second :

  • - C'est ainsi que je m'en débarrasse. Du moment que tu es propre de nouveau, tu peux conclure que tu n'as fait de mal à personne en réalité, que les sorciers et la Lune alliés t'ont offert de pouvoir de nouveau te regarder en face en toute conscience, que c'est fini, que tu peux passer à autre chose pendant tout un mois.

Il restait muré dans sa torpeur. S'il bougeait, il allait la violer, il en était certain. N'était-elle pas du tout consciente de l'énergie qu'il tâchait d'emprisonner en lui à cet instant? Elle étala résolument du gel douche sur ses épaules et se mit à frotter. Il lui attrapa la main mais elle fronça les sourcils :

  • - Laisse-moi prendre soin de toi, Sloan. Pour tout te dire, c'est Céleste qui a fait tout cela pour moi, lorsque mon tour est venu. J'étais comme toi, je pensais être un monstre, je voulais mourir. Elle m'a abreuvée d'amitié toute la journée, elle m'a lavée et lavée encore, elle m'a parlé sans discontinuer. Finalement j'ai apprécié que vienne la nuit : enfin je pourrais me jeter par la fenêtre. Mais c'était me mettre le doigt dans l'œil.

Sloan sourit et elle s'en extasia silencieusement. Il expira lentement. Il reprenait confiance. Il allait peut-être parvenir à se maîtriser. Il n'était peut-être pas une bête sans âme, finalement.

  • - Elle a passé la nuit près de moi, mais le lendemain, épuisée, j'ai enfin dormi. Lorsque je me suis réveillée elle était encore là, elle était cernée de violet.

Le regard dans le vide, elle porta une main sous ses propres yeux d'un vert si opaque. Elle laissa là de la mousse, que Sloan ôta délicatement. Il inspira à fond, pour ne pas faire tant d'autres choses.

  • - Son acte m'a fait réagir : plus que ses paroles, il prouvait que l'on m'aimait toujours, et rien que pour cela je méritais de rester en vie. Je me suis fait le serment de ne jamais plus sombrer, et jusqu'à aujourd'hui je n'ai plus jamais pleuré à cause des nuits de pleine lune. Au contraire, je m'émerveille du pacte des sorciers et de la Déesse, je voue un culte à la vie, Sloan. Elle est trop courte pour se la gâcher.

Il ne répondit pas, sa gorge était trop nouée. Il la laissa le laver, même s'il persistait à considérer que le toucher aurait dû la révulser. Lorsque ce fut fini elle les rinça de plusieurs eaux. Elle lui offrit sa main. Tendu, il la saisit, se répétant que tout allait bien se passer. Elle le mena à son lit où elle se regarda, tout simplement. Ils restèrent comme cela, les yeux dans les yeux, pendant presqu'une heure. Le regard de la rouquine s'emplit soudain de larmes. Le lycaon écarquilla les siens, déstabilisé par le tour que prenait la situation. La pénombre dans la pièce rendait la scène surréaliste.

  • - Je suis bien moins valeureuse que Céleste. Je ne sais que te dire de plus. J'aimerais que comme par enchantement, la Lune fasse que tu reviennes à toi, et que tu voies comme je t'aime, Sloan. Je suis nue devant toi depuis tout à l'heure et tu n'as même pas envie de moi.

Ces mots lui donnèrent comme une faible décharge. Etait-elle parfaitement idiote ou bien faisait-elle semblant? Les deux mains de Kaitleen se posèrent sur son torse comme des oiseaux timides. Loin, très loin, il voyait les perles d'émeraude noyées de larmes. Les deux mains descendirent sur sa peau. Il allait devenir fou, si elle continuait. Une grosse goutte tomba sur son ventre. Le lycaon avait figé ses traits. C'était son dernier rempart avant l'abandon. Ne se sentant pas encouragée par son absence apparente de réaction, Kaitleen ne bougea plus. Il quitta des yeux ses doigts fins sur lui, levant lentement le regard sur ses prunelles émeraude. Ses cheveux auburn étaient trempés sur ses épaules nues. Celles-ci, alliance de rondeurs et d'angles, surplombaient sa poitrine qu'il adorait. Soudain ses seins se soulevèrent à cause d'un sanglot plus profond que les autres. Il revint à son visage. C'est alors qu'il comprit qu'il avait perdu le contrôle de ses propres traits : lorsqu'elle y surprit son désir, Kaitleen fut submergée par une surprise mêlée de joie.

Le destin des immortels - nouvelle publication 130

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nyma 29/10/2014 09:43

Décidément, on est gâté.
Elle me fait mourir de rire Kaitleen, d'abord elle ne veut pas c'est catégorique et le lendemain elle pleure parce qu'il ne montre pas son désir. J'attends la suite :-))))).

Chloé 29/10/2014 23:01

oui c'est vrai que j'ai peut être manqué un peu de réalisme sur les intentions de Kaitleen... on va dire que c'est la lune ^^

Hé C'est Nous !

  • : roman fantastique en ligne gratuit
  • roman fantastique en ligne gratuit
  • : manuscrits de fantasy promettant action, guerre et amour. Si vous aimez les vampires, loups-garous, dragons, fées, anges ou toutes autres créatures fantastiques c'est gratuit. laissez un mot aux auteurs Chloé et Solenne pour les aider à trouver un éditeur.
  • Contact

copyright

 

 

 

 

Toutes les images apparaissant sur ce blog ne sont pas notre propriété.

Elles appartiennent à leur autreur.

Recherche

visiteurs