Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 14:54
Le destin des immortels - nouvelle publication 143

Le destin des immortels - nouvelle publication 142

  • Voilà huit heures exactement qui tu travailles, expliqua Cyan, elle a eu très peur pour toi.

Les quatre autres rentrèrent en lui donnant une accolade, ou en lui serrant une main, ou une épaule, mais pas Zelda. Elle cherchait son souffle, paralysée devant lui. Il ne savait que lui dire. Il aurait dû la remercier, mais aucun mot ne lui semblait assez fort pour l'état dans lequel elle s'était mise, leur jolie rouquine. D'un pas il franchit l'espace qui les séparait, et la prit doucement dans ses bras. Le miracle se produisit comme toujours : contre lui, il la sentit se détendre, sa respiration se rapprocha de la normalité, de même bientôt que son rythme cardiaque. Il avait toujours ignoré pourquoi, mais il savait mieux apaiser sa femme ainsi qu'avec les mots. Il s'aperçut qu'il caressait doucement la nuque de la jeune femme, et cessa immédiatement, il avait oublié que ce n'était pas elle.

Ils rentrèrent en silence, non sans s'être extasiés au passage sur les travaux d'Elphame et de Zelda elle-même. La motte de terre avait bien quadruplé, tandis que la rouquine avait rendu la terre humide. Comme elle était déjà d'une chaleur propice à la vie, on pouvait espérer le lendemain être témoin de générations spontanées, nées pendant la nuit qui avait déjà commencé.

  • Je suis frustrée de ne pouvoir encore utiliser mon élément comme mes forces me le permettraient, dit Zelda à la tablée. Donc je propose que nous demandions une coupure d'eau sur Mars : je remplirai les canalisations à loisir. Je maintiendrai l'humidité dans l'air avec la coopération de Jess.

  • Pas encore, dit-il, je ne peux pas encore fixer ton eau dans l'air durablement sous l'ensemble du dôme, un peu de patience.

  • Je vais aller formuler ta requête, dit Cyan, visiblement pressé de se rendre utile. Faut-il autre chose à quelqu'un, pendant que j'y suis ?

Un silence gêné accueillit ses paroles : comme Jess, tous devaient avoir des choses à demander sans oser le dire à voix haute.

  • Fais passer une feuille, on va te faire une liste, dit l'homme aux longs cheveux châtains.

Ce fut fait pendant le repas. Jess demanda sa moto : il avait envie de reprendre le guidon, filer sur les routes cheveux au vent lui avait toujours procuré l'apaisement, avant. Avant qu'elle ne fut happée par la maladie. Elle aurait aimé qu'il recommence à vivre.

Oran profita de ce que le silence se faisait pendant que l'homme aux loups faisait passer la feuille pour annoncer tranquillement :

  • Tu peux aussi demander à ce qu'on coupe le système de température.

Les têtes se tournèrent toutes dans sa direction, suspicieuses. Si Zelda se ratait avec les canalisations, ils n'auraient plus d'eau le temps que Cyan retourne demander de remettre en route le système depuis la Terre (vivent l'informatique et le Passage). Mais si lui n'était pas synchronisé avec l'arrêt du système, Dieu seul savait comment leur organisme réagirait au changement peut être brutal de température, voilà ce qu'ils devaient se dire, songea Oran dépité...

  • Ce n'est pas pour te vexer, Oran, sourit Zelda, mais je détesterais me dessécher pour cause de température brusquement brûlante ou gelée. Sais-tu au moins quelle est la température ordinaire sur Mars ?

  • Non, mais nous sommes sous le Dôme, fit-il blasé, vous n'avez rien à craindre : la température ne va pas virer aussi vite. Faites-moi confiance.

  • Je pense qu'on peut le laisser essayer, dit Elphame, il sait bien doser la température.

Lorsqu'elle prononça la fin de sa phrase ses joues rosirent, et prirent une teinte supplémentaire lorsqu'Oran lui décocha un regard lascif.

  • Je suis d'accord pour le laisser essayer, dit Pearl.

Lentement, il se tourna vers elle. Pourquoi avait-elle l'air si tranquille alors que tous réfléchissaient encore ? Il faillit le lui demander, mais il comprit avant : elle avait lu ses souvenirs sous son crâne. Lorsqu'il avait demandé leur confiance, il avait repensé à toutes ses expériences avec le feu. Les flammes ravageant la voiture, mais l'épargnant et évitant de ce fait tout accident de la route. Les flammes à l'école, lorsqu'il avait été découvert et inscrit sur le fichier des gens extraordinaires, mais maîtrisées aussitôt par lui, et n'ayant fait aucun dégât plus majeur que la suie sur les murs. Les flammes lorsqu'il jouissait ; raison pour laquelle il ne faisait jamais l'amour que chez lui : il les canalisait alors vers les innombrables bougies qu'il gardait dans son logement. Pearl hocha la tête et lui adressa un sourire timide. Elle avait bien lu dans son esprit, elle venait de lui confirmer cette déduction intérieure. Il passa quelques secondes à réfléchir à l'attitude à adopter, mais il devait se rendre à l'évidence : un, il n'avait pas eu d'ennuis pour avoir émis des pensées salaces à propos d'Elphame, donc elle était effectivement discrète quand il le fallait. Deux : la plantureuse blonde aux yeux bleus était trop excitante pour qu'il parvienne à s'emporter bien longtemps contre elle. C'était bien connu, Oran ne pouvait pas se concentrer en même temps sur ce que disaient son corps et son esprit, or son corps gagnait toujours la bataille.

Lorsque Pearl rougit de ce qu'elle venait de lire dans son esprit, les convives réprimèrent un gloussement ; Oran gagna la cuisine pour ramener les desserts favoris de chacune des filles, mais aussi pour ne plus avoir à subir la mauvaise humeur d'Elphame près de lui.

Le destin des immortels - nouvelle publication 144

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chloé 25/10/2015 11:49

Bonjour,

Des nouvelles publications de Solenne je ne sais pas s'il y en aura un jour.

Pénélope Solète 25/10/2015 11:43

Salut.
J'aimais beaucoup ce que Solène écrivait, et je regrette qu'elle ne publie pas davantage. A quand les prochaines publications ? ^^

Chloé 24/10/2015 18:46

Bonsoir, Chloé pourquoi ?

Pénélope Solète 24/10/2015 18:31

Bonsoir,
Cette publication a-t'elle été écrite par Solène ou par Chloé ?

Hé C'est Nous !

  • : roman fantastique en ligne gratuit
  • roman fantastique en ligne gratuit
  • : manuscrits de fantasy promettant action, guerre et amour. Si vous aimez les vampires, loups-garous, dragons, fées, anges ou toutes autres créatures fantastiques c'est gratuit. laissez un mot aux auteurs Chloé et Solenne pour les aider à trouver un éditeur.
  • Contact

copyright

 

 

 

 

Toutes les images apparaissant sur ce blog ne sont pas notre propriété.

Elles appartiennent à leur autreur.

Recherche

visiteurs