Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 22:53
Le destin des immortels - nouvelle publication 148

Le destin des immortels - nouvelle publication 147

Zelda leur fit signe de la suivre dans sa chambre : elle ne voulait pas prendre le risque qu'on les entende. En croisant Pearl qui descendait déjeuner, ils la saluèrent.

Pearl vit bien qu'il se passait quelque chose de grave, aussi elle n'hésita pas : elle entra dans l'esprit d'Elphame, qui avait l'air d'être la plus affectée par leur secret. C'était confus : elle voyait de l'appréhension, de l'amour, la maîtresse de la terre était partagée entre deux valeurs à protéger : son amour et Zelda. Pearl passa son chemin pour ne pas être remarquée, mais se promit de suivre ce problème. Elle avait toujours été là pour protéger les autres, elle s'y attacherait cette fois encore.

Oran écarquilla les yeux lorsque Zelda expliqua calmement :

  • Je vais invoquer le Dieu de l'eau, Neptune. Il acceptera sans doute de m'aider. Voilà tout, maintenant vous pouvez sortir me laisser travailler.

  • J'en étais sûre, lâcha Elphame, ainsi Oran gagna un degré de surprise supplémentaire. Je n'avais pas songé à cela, Zelda, mais plutôt à quelque chose que tu pourrais faire toi-même. Tu peux donner naissance à l'eau sous le Dôme, ne peux-tu pas donner un système à l'un de nous qui permettrait de neutraliser le feu d'Oran ?

  • Je ne vois pas comment. Je peux créer l'eau, mais pas en un système non naturel. Par exemple je peux créer une chute, mais jamais je ne réussirai à faire remonter l'eau de façon durable, tu comprends ? Si je fais ça, au bout d'un moment, ma création disparaîtra, comme ce que j'ai fait sous le dôme avec les canalisations.

Zelda vit la brunette transposer cela à ses propres pouvoirs dans son esprit, ensuite elle la vit comprendre. Mais Elphame savait tout sur la question, déplora-t-elle :

  • Si tu t'adresses à ton Dieu il te demandera une lourde contrepartie, va savoir laquelle !

  • C'était cela ! S'exclama Oran comme s'il avait compris comment changer l'eau en vin.

Les deux femmes le dévisagèrent, mais Zelda reprit vite le cours de la conversation :

- Oui, mais qu'importe, je trouve que le jeu en vaut la chandelle. Ce type-là ne tombe pas facilement amoureux, c'est la première chose que chacune de nous a remarquée en le voyant. Je ne veux pas me dire, plus tard, que la seule fois où ça lui est arrivé, j'ai refusé de lui venir en aide.

Il ouvrit la bouche et la referma, mais elle lut dans les yeux du séducteur qu'il la remerciait de tout son cœur. Il quitta la pièce avec un hochement de tête respectueux, mais entendit Elphame demander à leur amie (il pensait pouvoir en parler ainsi dorénavant) de ne pas faire de choses trop graves sans lui en parler auparavant. Lorsque Zelda accepta, Elphame le rejoignit. Ils gagnèrent le jardin pour travailler avec Jess, eux aussi avaient du pain sur la planche, ils ne devaient pas l'oublier.

Zelda n'avait jamais appelé Neptune, mais elle avait tellement réfléchi autrefois, qu'elle savait comment faire. Elle aurait dû douter de la possibilité de l'invoquer, mais ce n'était pas le cas : elle percevait son Dieu autour d'elle, elle le sentait accessible à ses sollicitations.

Elle ordonna des bougies autour d'elle en un cercle régulier. Elle s'assit au milieu avec une coupelle d'eau, puis y plongeant les mains, elle ressentit le bien-être habituel : ça y était, elle était à sa place. Les mots de la formule magique lui vinrent instinctivement :

- Neptune, mon Dieu, mon guide, mon maître ;

S'il te plaît, pour ton enfant, puisses-tu apparaître,

Moi, la maîtresse de l'eau, j'implore ton aide ici,

Ce soir, Neptune, par ma volonté, qu'il en soit ainsi.

Elle répéta des dizaines de fois, les yeux clos, et bientôt elle sentit l'eau autour d'elle. Elle rouvrit les paupières, aussitôt sa respiration s'affola : elle était sous l'eau, mais elle pouvait y respirer. Elle tenta d'observer le paysage marin et fut soufflée du résultat : la vie marine s'épanouissait partout autour d'elle. Depuis les mollusques jusqu'à cette baleine qui passait tranquillement au dessus de sa tête, si grande qu'elle peinait à l'appréhender en entier. Elle sourit, émerveillée. D'autres auraient eu peur, mais ce n'était pas son cas : ici était sa place, dans l'eau qu'elle maîtrisait. Un dauphin fendit l'espace vers elle, il était venu la chercher : il s'arrêta devant Zelda en se trémoussant, son aileron frôlant toujours sa main. Elle s'en saisit, alors l'animal l'emmena à une vitesse folle, jusqu'à l'entrée d'une grotte. Le dauphin, par quelques pirouettes, l'obligea à le lâcher. Il lui donna un coup de nez amical puis s'en fut bien loin, vers l'infini.

Le destin des immortels - nouvelle publication 149

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lo 17/05/2016 15:32

Je m'interroge, pourquoi une fois qu'Oran saisit qu'il peut interroger son Dieu (bien que je ne sache pas vers lequel je me tournerai pour le feu...les enfers ou la guerre), il ne choisit pas de le faire plutôt que de laisser Zelda courir un risque et par la suite lui être redevable.

Mise à part cette interrogation, c'est toujours un plaisir de te lire.

Chloé 21/05/2016 12:17

Coucou,
Et bien il préfère être redevable à Zelda qu'à son dieu :) Les risques sont sans commune mesure.

Hé C'est Nous !

  • : roman fantastique en ligne gratuit
  • roman fantastique en ligne gratuit
  • : manuscrits de fantasy promettant action, guerre et amour. Si vous aimez les vampires, loups-garous, dragons, fées, anges ou toutes autres créatures fantastiques c'est gratuit. laissez un mot aux auteurs Chloé et Solenne pour les aider à trouver un éditeur.
  • Contact

copyright

 

 

 

 

Toutes les images apparaissant sur ce blog ne sont pas notre propriété.

Elles appartiennent à leur autreur.

Recherche

visiteurs